La nouvelle affaire de la rue de Lourcine

Pitch

Un sordide fait-divers relaté dans le journal et une soirée un peu trop arrosée entrainent  Oscar Lenglumé, fonctionnaire modèle du Ministère des Beaux-Arts et de l’Instruction Publique dans une folle journée.

Petits secrets inavouables, cousins encombrants, sœur suffragette et curieux camarade d’école : sa journée  commence mal. Mais  tout cela ne serait rien, s’il n’y avait sa « lacune «… Car enfin , qu’a-t-il fait la veille au soir ? Impossible de s’en rappeler !

Cette "Nouvelle Affaire" s’inscrit dans la tradition du meilleur théâtre de boulevard à la française, avec ses imbroglios et ses personnages aussi ridicules qu’attachants  qui ont fait les succès de Labiche et de Feydeau

 

L’argument principal est tiré de la pièce d’Eugène Labiche « L’Affaire de la rue de Lourcine « , d’où son nom de « Nouvelle Affaire de la rue de Lourcine ».
Récrite et retaillée sur mesure  (3 Actes) pour la Troupe des Alouettes Toutes Rôties - un nom qui leur vient de Labiche -  la pièce est menée tambour battant par ses comédiens, amateurs expérimentés, qui jouent ensemble depuis bientôt quarante ans, toujours au profit d'associations.

Les protagonistes

Le redoutable commissaire Falopard.

Avec un F !

Le gardien du Louvre

 

Très occupé à ne pas trop en faire.

Mariette

 

Bonne des Rapouley qui voit des revenants partout.

Oscar Lenglumé

 

Le menteur de service par qui le scandale arrive.

Florimond Rapouley

 

Sa principale activité consiste à échapper à l'œil de Germaine, sa femme.

Germaine Rapouley

 

Aussi sourde que radine.

Jules César

 

Un rôle muet de première importance qui fait bien dans le tableau.

Mme Moreau, 

 

Une créancière qui ne s'en laisse pas conter.

Olympe Lenglumé

 

sœur d'Oscar

sufragette bonne pâte quoiqu'à la langue acérée...

Lady Honey-Pancake

 

Suffragette aussi anglaise que déjantée toujours prête à protester énergiquement.

Hortense Lenglumé

 

qui a plus de choses à cacher qu'on ne le croirait.

Justine

 

Pour ne pas déplacer la poussière,  la bonne des Lenglumé n'a pas son pareil !

Oncle Aristide

 

Le tonton qui a du pot !

Mme Pétunia

 

Dame pipi au Louvre qui n'a pas inventé l'eau chaude.

Jules Mistingue

 

Un Stanislas ?Vous en êtes sûr ?


La revue de presse

A venir bientôt...



Les associations bénéficiaires

La nouvelle affaire de la rue de Lourcine a déjà été donnée au profit des associations suivantes :

 

Association St Jo de Clamart (92)


L'IME de Bailly (78)


L'association Sille Culture de Sille le Guillaume (72)


Après la rupture - As'trame France (75)